LE SACREMENT DES MALADES

 

Le sacrement des malades est l’expression de la tendresse de Dieu pour ceux d’entre nous qui souffrent dans leur corps ou dans leur psychisme.

 

Il peut en fait être proposé à différentes périodes de la vie :
- quand une personne apprend qu’elle est atteinte d’une maladie grave.
- quand la maladie devient trop dure à supporter.
- quand une souffrance morale ou psychologique devient trop lourde.
- au moment de la vieillesse quand la vie devient plus fragile.

Ce sacrement est toujours donné par un prêtre 

A qui s’adresser pour le recevoir sur la paroisse?

Prendre contact avec le presbytère


ou La Pastorale aux 4 maisons de retraite de Chantilly
Geneviève GENIEZ       06.83.31.08.54
genevieve.geniez@orange.fr

 

 

Comment se déroule la célébration ?


Elle peut avoir lieu à la paroisse au cours d’une messe, dans une maison de retraite, au domicile, en milieu hospitalier.
Elle se déroule de la façon suivante :
- un temps de prière avec l’écoute de la Parole de Dieu.
- l’imposition des mains qui se fait en silence. Elle est signe de compassion, d’apaisement, d’encouragement. Elle signifie aussi que Dieu communique sa force et offre son salut.
- l’onction de l’Huile sainte : le prêtre fait un signe de croix avec l’Huile sur le front et dans les paumes des mains du malade. Elle est signe de la miséricorde de Dieu, remède contre maladie, source d’espérance.

Une prière accompagne ce geste :

« N., par cette onction sainte, que le Seigneur en sa grande bonté, vous réconforte par la grâce de l’Esprit Saint. »
Le malade répond :« Amen ».
« Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu’il vous sauve et vous relève ». Le malade répond : « Amen ».